Evaluations a priori ou a posteriori

Lee Sormea porte des études d’évaluation de mesures de gestion de trafic : réduction de vitesse, dispositifs de régulation dynamique, modification de plan de circulation, changement de politique de stationnement.

Evaluations a priori

Elles permettent de juger de l’intérêt de lancer un projet et d’anticiper les effets attendus dans une démarche d’aide à la décision.

Evaluations a posteriori

Elles s’effectuent après 1 à 2 ans de fonctionnement et permettent d’estimer les effets réels au travers d’indicateurs précis :

  • Temps de parcours
  • Émissions CO²
  • Respect de la mesure
  • Accidentologie
  • Impact socio-économique

Et de conclure pour pérenniser ou non une expérimentation ou suivre des évolutions sur le long terme.

Dans le cadre d’actions mises en place pour limiter la pollution et améliorer la qualité de l’air (création de Zones à Faibles Emissions…), les évaluations sont un outil d’objectivation permettant de développer des stratégies adaptées sur le moyen comme sur le long terme. La modélisation sous Aimsun nous permet de représenter l’ensemble des indicateurs et des paramètres environnementaux, afin d’estimer l’impact de différents scénarios sur le territoire.

Quelques exemples